Le président de la République s'exprime à 20 heures, au 24ème jour du mouvement des Gilets Jaunes.

Dès ce matin il a convoqué un sommet social, syndicats et patronats lui ont dit ce qu'ils attendaient, entre électro-choc et mesures à plus long terme. Le chef de l'Etat n'a rien révélé de ses annonces mais les priorités sont claires, entre fiscalité et réconciliation avec les territoires.

Des gestes attendus par les Gilets Jaunes, quoique... Beaucoup doutent d'obtenir ce qu'ils réclament.

En tout cas la majorité elle, sera suspendue à ses lèvres, les élus de la République en Marche savent qu'Emmanuel Macron se tient au bord du précipice, que c'est un moment clé de son quinquennat.

Des policiers condamnés pour l'usage de grenade de dés-encerclement : les faits remontent à 2007, mais il s'agit des mêmes grenades que celles utilisées aujourd'hui contre les manifestations des Gilets Jaunes, à l'origine de graves blessures.

Ce soir également, à Londres, Theresa May reporte le vote crucial du parlement sur l'accord de Brexit prévu demain. Elle n'a pas de majorité.  

Les Français satisfaits de leurs hôpitaux, c'est le résultat de l'enquête annuelle de la Haute Autorité de Santé. Il y a quand même des progrès à faire en matière de suivi des patients, après leur sortie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.