La police britannique est allé chercher le fondateur de Wikileaks à l'intérieur de l'ambassade équatorienne où il était réfugié depuis presque sept ans.

Julian Assange est conduit par la police britannique vers une cour de justice à Westminster, à Londres, après avoir été arrêté, le 11 avril 2019.
Julian Assange est conduit par la police britannique vers une cour de justice à Westminster, à Londres, après avoir été arrêté, le 11 avril 2019. © AFP / AFP

"Personne n'est au-dessus des lois" dit Theresa May devant le Parlement à propos de l'arrestation à Londres de Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, jugé devant un tribunal dans la foulée. Déclaré coupable, il va être a priori enfermé, voire pire, extradé vers les Etats-Unis qui le réclament depuis années pour avoir publié des millions de documents classés "secret défense".

Un coup d'Etat militaire au Soudan après des semaines de manifestations : les opposants au président Omar El Béchir ont convaincu l'armée de démettre le chef de l'Etat.

Quel statut pour les livreurs à vélo ou les chauffeurs VTC ? Selon une étude de l'Institut Montaigne, ils veulent garder leur liberté, mais avoir une meilleure protection aussi.

Chaque année, quatre millions d'enfants asthmatiques supplémentaires sur la planète, à cause de la pollution du trafic routier et quasiment tous vivent dans des zones où les normes d'émission polluantes sont respectées, des normes à durcir disent les chercheurs.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.