Après le second refus du plan de Theresa May pour sortir de l'Union Européenne, le Parlement vote de nouveau sur un "no deal".

Des partisans du Brexit et d'une sortie de l'UE sans accord ("no deal") manifestent à Londres devant le parlement, avant un vote sur cette option le 13 mars 2019.
Des partisans du Brexit et d'une sortie de l'UE sans accord ("no deal") manifestent à Londres devant le parlement, avant un vote sur cette option le 13 mars 2019. © AFP / Niklas HALLE'N

Les parlementaires britanniques doivent dire s'ils veulent une sortie de l'Union Européenne sans accord, un "no deal". S'ils refusent cette option ce soir, il y aura un troisième vote demain, pour ou contre un report de la date du Brexit, fixé au 29 mars.

Le Boeing 737 MAX n'en était pas à son premier problème : bien avant le crash en Ethiopie, des pilotes américains ont signalé des incidents à répétition.

53 sec

Le Boeing 737 MAX n'en était pas à son premier problème

Par Grégory Philips

Les Français applaudissent la qualité des soins médicaux, mais critiquent l'éloignement des hôpitaux et ne seraient pas contre forcer la main des praticiens pour repeupler les déserts médicaux, c'est le résultat d'une enquête Ipsos commandé par la Fédération hospitalière de France publiée aujourd'hui.

Les médias répondent à la "ligue du LOL", une vingtaine de groupes s'engagent contre le harcèlement des femmes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.