Les annonces de généreux mécènes ont afflué toute la journée. Mais ce n'est pas un geste purement philanthropique des plus riches mécènes.

La cathédrale Notre-Dame de Paris est envahie par les débris calcinés, au lendemain de l'incendie du 15 avril 2019.
La cathédrale Notre-Dame de Paris est envahie par les débris calcinés, au lendemain de l'incendie du 15 avril 2019. © AFP / Christophe PETIT TESSON / POOL

Elle avait résisté plus de 850 ans, Notre Dame en partie détruite par un incendie. Émotion et compassion des entreprises, des grandes fortunes annoncent des dons de centaines de millions d'euros.
L'Etat lance une souscription nationale, les collectivités se joignent à cette collecte à la hauteur de l'édifice.

L'argent ne risque pas de manquer donc, mais combien d'années faudra-t-il pour restaurer ce bijou gothique ? D'autant que la bataille des experts a commencé : quelle méthode ? Ancestrale ou moderne, coûteuse ou écologique ? Les débats s'annoncent nourris.

Nous irons sur le parvis où l'émotion n'a pas faibli depuis 24 heures.

Nous décrypterons ce moment politique inédit : le président Macron s'apprêtait à rendre public ses conclusions du Grand Débat quand l'incendie a pris. Tout l'agenda est à réécrire.

Dans l'actualité aussi ce soir, la perpétuité a été requise contre le frère de Mohamed Merah lors de son procès en appel, les familles des victimes sont touchées.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.