Encore une journée particulièrement meurtrière en Egypte

25 policiers ont été tués dans l'attaque de leurs minibus dans le Sinaï. Le gouvernement décide de fermer le passage de Rafah, vers la bande de Gaza. Le procureur a annoncé quinze jours de détention supplémentaire pour l'ancien président Mohamed Morsi et une nouvelle accusation pour complicité de meurtre. L'Egypte qui fera l'objet d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne. Un embargo sur les armes pourrait être étudié, mais aussi une suspension des aides financières. Dans ce dernier cas, l'Arabie Saoudite a d'ores et déjà annoncé que les pays arabes compenseraient toute diminution des aides européennes.

Trois ans de prison ferme et 50 000 euros d'amende pour Gérard Dalongeville

Le tribunal de Béthune a choisi d'aller au-delà des réquisitions du parquet et de condamner l'ancien maire d'Hénin-Beaumont pour détournements de fonds publics. Gérard Dalongeville se voit également frappé de cinq ans d'inéligibilité dans cette affaire de fausses factures au profit d'entreprises qui finançaient sa campagne électorale.

Des détournements de millions d'euros qu'il a reconnus, mais qui profitait, selon lui à la Fédération Socialiste du Pas-de-Calais. Alors, à l'énoncé du jugement, Gérard Dalongeville n'a pas pu contenir son amertume.

Mutinerie à la maison d'arrêt de Blois

Le corps d'un détenu, vraisemblablement décédé d'une crise cardiaque, a été retrouvé dans sa cellule de la maison d'arrêt de Blois. En colère, les autres prisonniers ont refusé de rentrer en cellule après la promenade. La mutinerie a finalement été maîtrisée par des forces spéciales.

Rentrée politique sous les ors de l'Elysée

L'un promet du concret, des réponses sur les trois grandes questions de la rentrée: budget, chômage, retraites; l'autre veut un projet pour la France dans dix ans. François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont voulu colorer cette rentrée politique d'optimisme et de foi en l'avenir. Ils ont réuni le gouvernement à l'Elysée ce matin pour un séminaire sur la France de 2025.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.