Ce sont les mots d'Emmanuel Macron face aux Français trop nombreux à flâner au soleil, malgré le confinement.

Trop de Parisiens profitent d'un footing pour échapper au confinement, ici place Denfert Rochereau, le 17 mars 2020.
Trop de Parisiens profitent d'un footing pour échapper au confinement, ici place Denfert Rochereau, le 17 mars 2020. © AFP / J-F ROLLINGER / ONLY FRANCE

En cette journée printanière, beaucoup de Français se baladaient dehors, "inconscients" dénoncent les personnels soignants, débordés.

Dans le même temps, les Parlementaires votent aujourd'hui l'état d'urgence sanitaire, pour aider les entreprises à l'arrêt et prendre des mesures de restriction des libertés. L'union sacrée au sein des politiques, a vécu.

Encore plus confinés, les prisonniers en France, au bord de l'implosion. La Contrôleure Générale des Prisons Adeline Hazan, demande la libération de certains détenus.

L'Afrique, épargnée jusque là, doit se préparer au pire, dit l'OMS, après un premier mort en Afrique sub-saharienne, au Burkina Faso.

Quant à la flamme olympique, elle a quitté la Grèce aujourd'hui, direction le Japon, sans aucun public. Les JO restent maintenus, mais jusqu'à quand ?

Programmation musicale
  • -M-Superchérie Instru
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.