La Cour d'Assises spéciale de Paris a condamné Bilal Taghi à 28 ans de réclusion, alors que l'avocat général plaidait pour la perpétuité.

Esquisse d'audience de Bilal Taghi à la barre de la Cour d'Assises spéciale à Paris, le 19 novembre 2019.
Esquisse d'audience de Bilal Taghi à la barre de la Cour d'Assises spéciale à Paris, le 19 novembre 2019. © AFP / BENOIT PEYRUCQ

Une peine de 28 ans de prison prononcée contre le djihadiste qui a commis le premier attentat en prison en France, explication de ce verdict prononcé par la Cour d'Assises Spéciale de Paris qui a voulu épargner la peine maximale à Bilal Taghi.

Un échange musclé, entre Emmanuel Macron et les ex-de Whirlpool à Amiens, le président est revenu, deux ans et demi après sa première visite en pleine campagne pour la présidentielle.

La colère sociale et les syndicats se préparent pour la grande journée de grève du 5 décembre ; la CGT chez EDF veut des actions différentes et populaires à coup sûr, les grévistes veulent rebrancher le courant dans des foyers coupés avant la trêve hivernale.

L'Algérie manifeste pour un quarantième vendredi d'affilée et le refus de la présidentielle prévue le 12 décembre prochain.

Notre conseil culturel du vendredi, le fesitval Vision d'Exil dans plusieurs musées parisiens.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.