Le général Ahmed Gaïd Salah est mort d'une crise cardiaque.

Le général Ahmed Gaid Salah assistait à la prestation de serment du nouveau président algérien le 19 décembre 2019.
Le général Ahmed Gaid Salah assistait à la prestation de serment du nouveau président algérien le 19 décembre 2019. © AFP / Billal Bensalem

Eminence grise du régime en Algérie, puis symbole d'un système honni par son peuple, le général Ahmed Gaïd Salah est mort, trois jours de deuil national ont été décrétés.

La Gare de Lyon envahie par des grévistes à Paris, des banquets organisés à la fin des AG, le mouvement contre la réforme des retraites ne faiblit pas à Noël, il prend d'autres formes.

Après l'annonce du président Macron de renoncer à sa retraite de chef de l'Etat, nous poserons cette question : que gagnent les élus après leur carrière politique ?

L'Eglise catholique et son effort de transparence contre les abus sexuels : les Légionnaires du Christ publient un rapport sans concession.

Les derniers billets pour le match Linas Monthléry-PSG du 5 janvier prochain se sont arrachés en une heure, un succès toujours pour la Coupe de France qui permet des rencontres entre les clubs les plus modestes et les plus grands.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.