Le cinéaste est la cible des associations féministes, surtout depuis une nouvelle accusation de viol en novembre.

Des manifestantes protestent contre la sortie du film de Roman Polanski "J'Accuse", devant le cinéma le Champo à Paris, le 12 novembre 2019.
Des manifestantes protestent contre la sortie du film de Roman Polanski "J'Accuse", devant le cinéma le Champo à Paris, le 12 novembre 2019. © AFP / AMAURY CORNU / HANS LUCAS

Son film part favori aux Césars, mais Roman Polanski renonce à venir à la cérémonie demain soir, les attaques contre lui ont redoublé depuis une nouvelle accusation de viol.

L'épidémie de coronavirus en France, les politiques se mobilisent, le Premier Ministre en première ligne, quitte à laisser de côté la bataille des municipales dans deux semaines, et ce n'est peut-être pas un mal pour une majorité en difficulté dans ce scrutin.

Lubrizol est mis en examen pour les dégâts sur la faune, la flore, et l'eau après l'incendie de l'usine à Rouen.

Bayer en revanche bat des records depuis son rachat de Monsanto et ses pesticides.

Parcoursup est trop opaque, la Cour des Comptes met en cause la plateforme d'orientation pour les Bacheliers.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.