Le ministre de la Transition Écologique ne se satisfait plus des "petits pas", et claque la porte du gouvernement.

Nicolas Hulot fait ses adieux au ministère de la Transition Ecologique, Mathilde Imberty nous raconte l'émotion après une décision qui a pris tout le monde de court.

Même le président Macron n'avait pas été averti, assure l'ancienne star du gouvernement. Le chef de l'Etat, en visite à Copenhague, dit respecter sa liberté et promet de continuer le long combat pour une vie saine et durable.

Mais une question se pose désormais, celle de l'écologie en politique. Pas moins de 13 ministres en 20 ans, nous nous demanderons s'il s'agit du maillon faible des gouvernements, de tous bords.

Pour répondre également à cette question, impossible de ne pas interroger la place des lobbies et des lobbyistes. La présence de l'un d'entre à l'ultime réunion du ministre Hulot aurait fini de le convaincre de partir, il s'appelle Thierry Coste et a obtenu gain de cause aux côtés des chasseurs.

Enfin nous verrons quels dossiers restent en suspens, alors que l'on ne connaît pas le nom de son successeur.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.