Les écoles vont rouvrir le 11 mai seulement pour les plus petits et dans les départements épargnés ou sortis de l'épidémie.

Edouard Philippe a présenté son plan de déconfinement à l'Assemblée Nationale le 28 avril 2020.
Edouard Philippe a présenté son plan de déconfinement à l'Assemblée Nationale le 28 avril 2020. © AFP / Amaury Cornu / Hans Lucas /

Edouard Philippe vient de détailler son plan pour la période du 11 mai au 2 juin, à commencer par les écoles. Les maternelles et les écoles élémentaires retrouveront en premier les bancs de l'école, dans les départements "verts", les collégiens ensuite. Pour les lycéens, rien ne dit qu'ils reprendront avant l'été.

Pas de changement radical non plus pour les adultes, le télé-travail reste la priorité. Les commerces dans les départements verts, épargnés ou sortis de l'épidémie, vont rouvrir.

Quant aux transports en commun, le masque va devenir obligatoire pour les voyageurs.

Protéger, tester massivement aussi les Français, et isoler les malades et les personnes-contacts : voilà la méthode d'Edouard Philippe, un Premier Ministre qui revendique l'humilité, mais cinglant aussi avec ses adversaires politiques.

Ailleurs dans le monde, nous irons à Istanbul, où une mosquée est transformée en supérette pour les plus démunis.

Et des recherches sur la "Jeune Fille à la Perle" de Vermeer nous livrent quelques secrets.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.