Les employés en quarantaine seront payés, sans carence.

Des employés d'une usine de fabrication de masques à Mably, le 28 février 2020.
Des employés d'une usine de fabrication de masques à Mably, le 28 février 2020. © AFP / PHILIPPE DESMAZES

L'OMS parle désormais d'une menace "très élevée" à propos du coronavirus.
En France, face aux quarantaines et aux difficultés des entreprises, les pouvoirs publics prennent des mesures : les salariés en quarantaine seront payés, sans carence et les PME aidées.

En Haute-Savoie, dans l'un des villages où l'on recense plusieurs cas vous entendrez l'inquiétude dans une pharmacie où l'on cherche des masques et du gel hydroalcoolique, mais où les informations manquent.

L'autre foyer de l'épidémie en France, c'est l'Oise où l'enquête pour savoir d'où est parti le virus nous emmène du côté de Roissy ce soir.

La fièvre monte en Syrie à Idlib entre les forces du régime et les Turcs, Ankara cherche le soutien de ses alliés sans quoi il menace d'envoyer des réfugiés par milliers aux frontières de l'Europe.

La grève contre la réforme des retraites a coûté cher à la SNCF, l'entreprise a fini l'année dernière dans le rouge.

La cérémonie des Cesar, sans Polanski, et sans l'équipe du film "J'Accuse", la grande famille du cinéma français en ordre dispersé ce soir à la salle Pleyel.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.