Les locaux de la radio ont été ravagés par un incendie apparemment criminel.

Les locaux de France Bleu Isère ont été ravagés par les flammes, ce lundi matin.
Les locaux de France Bleu Isère ont été ravagés par les flammes, ce lundi matin. © Radio France / Laurent Gallien

Nos confrères de France Bleu Isère ont tout perdu la nuit dernière dans l'incendie de leurs bureaux et studios. Ce soir ils émettent de nouveau, accueillis par France 3 Alpes. La radio a reçu de très nombreux messages de soutien pour dénoncer un acte odieux contre un média.

Le Premier Ministre met les opposants au 80 km/h devant leurs responsabilités : moins vite, c'est moins de morts sur les routes selon lui. Il est soutenu par les familles des accidentés.

Un plan de protection de l'Enfance pour mieux détecter la maltraitance et mieux former les professionnels :  c'est bien mais pas suffisant dit le secteur.

L'ex-président François Hollande a été entendu par la justice début janvier. Il a dû s'expliquer à propos de ses confidences à des journalistes sur la mort des deux reporters de RFI tués au Mali en 2013, Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Sa version ne colle pas avec les résultats de l'enquête en cours.

Au Brésil, la rupture d'un barrage minier a ravagé toute une région, le dernier bilan parle d'une soixantaine de morts et de centaines de disparus.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.