Ils sont acheminés de Chine, grâce à un pont aérien mis en place par l'Etat.

Une cargaison de matériel médical venu de Chine arrive sur l'aéroport de Paris-Vatry dans la Marne, le 30 mars 2020.
Une cargaison de matériel médical venu de Chine arrive sur l'aéroport de Paris-Vatry dans la Marne, le 30 mars 2020. © AFP / FRANCOIS NASCIMBENI

Des millions de masques sont arrivés par avion aujourd'hui à Paris-Vatry, dans Grand-Est. Un pont aérien s'ouvre entre la Chine qui les fabrique et la France où l'on en manque dans les hôpitaux.

Les soignants sont mis à rude épreuve. Vous entendrez ceux de l'Hôpital Tenon, inquiets, quasiment sûrs d'être contaminés par le coronavirus.

Pendant ce temps des patrons profiteraient des mesures de chômage partiel mises en place par l'Etat pour sauver les entreprises à l'arrêt. Ces patrons demanderaient à leurs salariés officiellement à l'arrêt de continuer à travailler.

Nous irons également à Moscou, première journée de confinement dans la capitale russe.

Aux Pays-Bas, des malfrats ont profité de la fermeture des musées pour dérober un Van Gogh.

La vidéo qui fait du bien à la fin de ce journal, l'Orchestre National de France, l'un de nos orchestres à Radio France, a joué confiné mais ensemble un Boléro de Ravel, inédit.

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.