Hong Kong toujours mobilisée : une nouvelle manifestation ce dimanche a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes, avec une colère intacte, voire plus grande qu'au début du mouvement. La jeunesse, notamment, semble de plus en plus convaincue que l'affrontement est acceptable... Et même inévitable.

Un an après le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, Téhéran menace de laisser tomber ses propres engagements. Cinq pays dont la France étaient réunis à Vienne aujourd'hui pour réfléchir au meilleur moyen d'éviter une escalade. Pour l'instant, sans solution miracle...

Les Syriens en Turquie visés par le pouvoir... Les migrants d'Istanbul, en particulier, sont une cible privilégiée pour des arrestations massives. Le maire d'opposition de la ville, tout juste élu, dénonce une vendetta déguisée du président Recep Tayyip Erdogan.

16 ans après sa mort, Marie Trintignant reste un symbole fort pour celles qui luttent contre les féminicides. Un collectif était réuni aujourd'hui pour lui rendre hommage et faire le point sur ce combat, à l'heure où plus de 80 femmes sont déjà mortes tuées par leurs conjoints ou ex-conjoints depuis le début de l'année.

Un incendie qui inquiète les élus locaux corses : la concession moto d'un candidat aux municipales est partie en fumée hier matin. Vous entendrez la réaction d'un député de Haute Corse, qui dénonce un climat difficile.

Le 115, un numéro d'urgence qui ne prend pas de vacances. Reportage dans les Vosges, où le samu social est très sollicité en juillet et en août, surtout pour trouver un nouveau logement.

Il y a des bénédictions qui tournent parfois à la malédiction. Il y a 20 ans, la petite cité médiévale de Saint-Émilion était classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, comme une étape incontournable sur la route des vins. La malédiction, c'est que depuis, les habitants ne reconnaissent plus leur village.

À la fin de ce journal, comme chaque dimanche, vous retrouvez notre journal des sports, où l'on suivra évidemment en direct la dernière étape du Tour de France 2019. C'est un Colombien qui porte le maillot jaune, une première pour le pays.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.