• Les deux haut-fourneaux de Florange qui ne seront pas rallumés. Cette fois Arcelor-Mittal l'a annoncé officiellement. La direction se dit convaincue de pouvoir empêcher les licenciements secs et laisse deux mois au gouvernement pour trouver un repreneur. Des salariés bloquent ce soir la totalité du site et ça risque de durer.

  • Prélèvements pour les retraités imposables, hausse du tabac mais aussi économie sur l'hôpital et les médicaments. Le gouvernement a présenté aujourd’hui le budget de la sécurité sociale. Là aussi il faut équilibrer les comptes.

  • 1er octobre, la date à laquelle les parlementaires socialistes s'étaient engagés, à rendre des mandats en cas de cumul. Apparemment ça ne s'est pas bousculé au portillon.

  • L'affaire des paris de hand-ball : 17 personnes, dont 7 joueurs de Montpellier toujours en garde à vue ce soir. Le procureur évoque de "très fortes suspicions de manquement à l'éthique sportive.. Certains joueurs auraient laissé filer la rencontre.

  • Dans cette édition également : l'enquête sur le double lynchage d'Echirolles.

  • Le procès des sur-irradiés d'Epinal et les premières victimes à la barre.

  • Les combats qui font rage dans les souks d'Alep, parmi les plus beaux du Moyen-Orient

  • Et puis toujours le combat des élus des villes autour d'Orly survolées par les avions et leurs décibels.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.