Deux jours après, le 1er-Mai 2019 fait encore parler de lui. Outre le fiasco de l'affaire de la Pitié-Salpêtrière, qui se retourne contre le gouvernement depuis hier, des cas de violences policières intéressent fortement l'IGPN. Elle vient d'ouvrir trois enquêtes sur des faits en marge des manifestations à Paris.

Facebook fait le ménage : le géant des réseaux sociaux vient de supprimer les comptes de personnalités controversées, appelant globalement à la haine.

En Grande-Bretagne, les deux principaux partis payent le feuilleton Brexit : ils prennent une claque aux élections locales, qui à l'inverse confortent les partisans du maintien dans l'Union européenne.

Nous reviendrons également dans ce journal sur les nouvelles mesures pour sécuriser les passages à niveau, encore responsables d'un accident tous les trois jours en moyenne.

Mais aussi sur le lancement d'une sorte d'Erasmus des bâtisseurs pour reconstruire Notre-Dame.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.