Après une nouvelle journée de manifestations et de grève, le président Alexandre Loukachenko, chahuté par des ouvriers, n'exclut plus désormais de céder le pouvoir.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.