• Une cure de rigueur historique". Les français y seront soumis en 2013 à travers les hausses d'impôts à hauteur de 20 milliards d'euros. Le reste se fera en économie de budget. C'est le secteur de la défense qui sera le plus mis à contribution. L'éducation, elle renoue avec les créations de poste. Tout ça, ça ne marchera jamais, affirme-t-on dans l'opposition. Quant au projet de budget sur la sécurité sociale, les retraités imposés qui croyaient être à l'abri aideront au redressement des comptes.

  • Pour la première fois et c'est au micro de France Inter, le patron de Sanofi s'explique sur les 900 suppressions de poste annoncées. Rien à voir, dit-il avec des licenciements boursiers.

  • Le cri de colère d'un chef de service urgentiste qui va démissionner de sa fonction hospitalière. Il est parmi les 130 médecins qui lancent un appel pour sauver le service public hospitalier.

  • Dans cette édition également : des habitants marseillais qui évacuent à leur façon un camp de Roms.

  • Le docteur Delajoux qui évoque ouvertement les problèmes d'alcool de Johnny et le record désormais français du cycliste centenaire le plus rapide du monde sur 100 kms.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.