Le frère de l'ancien président Abdelaziz Boutéflika, Saïd, et deux ex patrons du renseignement ont été arrêtés aujourd'hui. Trois "poids lourds" de l'ancien régime mis à l'écart par le nouvel homme fort du pays, le général Ahmed Gaïd Salah.

A la une, en France, le coup d'arrêt pour le mouvement des gilets jaunes. Moins de 19.000 manifestants selon le ministère de l'intérieur, le chiffre le plus faible depuis le 17 novembre, début du mouvement. Une journée calme dans l'ensemble, à l'exception de la Roche-sur-Yon, où des heurts ont éclaté. La ville de Vendée n'est pas vraiment habituée.

Un 25e samedi de mobilisation trois jours après le 1er mai : une trentaine de manifestants interpellés mercredi à la Pitié Salpétrière se sont constitués en collectif, ils dénoncent les conditions de leur garde à vue.

Et puis un petit tour dans les coulisses de l'opéra de Nantes, portes ouvertes comme dans 25 autres établissements ce week-end en France.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.