Adieu France 4 et bonjour les économies. La ministre de la culture Françoise Nyssen, a donné le coup d'envoi aujourd'hui de la réforme audiovisuel public. Aucun chiffre précis mais une volonté claire, redéployer les moyens pour accentuer les efforts sur le numérique et reconquérir la jeunesse.

Et aussi

  • Kohler. Le discret bras droit d'Emmanuel Macron, Alexis Kohler, est soupçonné de conflit d'intérêts. Le secrétaire général de l'Elysée est à la fois visé par une enquête préliminaire du parquet national financier, et par une plainte d'Anticor. En cause, ses liens très étroits, professionnels et familiaux, avec MSC, un armateur italo suisse, l'un des très gros clients des chantiers navals de Saint-Nazaire.
  • Société générale. La banque se débarrasse des affaires à coup de chèques. Elle va verser plus d'un milliard d'euros pour effacer des litiges judiciaires aux Etats-Unis et en France. Elle ne sera plus poursuivie ni pour manipulations supposées du taux interbancaire Libor, ni pour les soupçons de corruption en Libye.
  • Monsanto. Effacer la marque pour éliminer les controverses, c'est le pari du groupe allemand Bayer. Il va fusionner avec le géant américain des OGM Monsanto, mais il compte supprimer le nom, bien trop lourd à porter.
  • Homophobie. Aux Etats-Unis, la cour suprême a donné gain de cause au pâtissier de Denver qui avait refusé de faire un gâteau de mariage pour un couple homosexuel en 2012. Les juges estiment que ses droits religieux ont été négligés.
  • Roland-Garros. En simple, il n'y a plus de français en lice. Caroline Garcia a été éliminée par Angélique Kerber.
  • Orage. 14 départements en vigilance orange ce soir. 
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.