Pas d'annonces particulières mais un échange. Les "gilets jaunes libres" reçus par Edouard Philippe ce soir à Matignon sont ressortis la mine grave. Ils appellent à nouveau à ne pas manifester à Paris et à attendre "dans la sagesse" le discours du président en début de semaine.

Quoiqu'il en soit, les appels sont lancés sur les réseaux sociaux. Les forces de l'ordre se préparent pour la quatrième mobilisation des gilets jaunes. Dispositif exceptionnel, nous expliquera Emmanuel Leclerc.  

Les commerçants et les banques parisiennes se barricadent, histoire de ne pas revivre l'enfer du week-end dernier. Récit à suivre de Delphine Evenou.  

A Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, 150 jeunes interpellés à genoux, les mains sur la tête. L'image a fait le tour des réseaux et choqué l'opinion. Certains dénoncent aussi le fait qu'ils aient été placés en garde à vue sans avocat. Explication Lorélie Carrive.     

On ira aussi en Allemagne où une page se tourne pour Angela Merkel et pour la CDU qu'elle dirigeait depuis 18 ans. Le parti conservateur a élu à sa tête Annegret Kramp-Karenbauer. Elle est l'actuelle numéro deux du mouvement démocrate-chrétien allemand.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.