Des paroles qui étaient très attendues, celles d'Emmanuel Macron. Discours d'un peu moins de 13 minutes adressé à la nation, après 3 semaines de crise des "gilets jaunes". On l'entendra.

Le président a annoncé des mesures en faveur des classes moyennes les plus modestes, notamment une augmentation du Smic de 100 euros par mois, à partir de janvier 2019. En revanche, pas question de réintroduire l'ISF, l'impôt sur la fortune.

Comment réagissent les "gilets jaunes" ce soir, on est allés tendre le micro à Lille, pour les entendre. Beaucoup dénoncent des "mesurettes" et appellent à un "Acte 5".  

Réactions très vives aussi dans les rangs de l'opposition, on entendra celle de Jean-Luc Mélenchon.

Dans ce discours présidentiel, des mesures, mais aussi des excuses. "Je sais qu'il m'est arrivé de blesser certains d'entre vous par mes propos", a reconnu Emmanuel Macron. Décryptage de Maxence Lambrèque à suivre.  

Au sommaire également, la tentative de sauver le Brexit de Theresa May. Elle annonce le report du vote du Parlement sur l'accord de divorce avec l'Union européenne. Il était censé avoir lieu demain. Explications avec Antoine Giniaux à Londres.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.