Les scènes de joie et les chants entonnés par les joueurs de l'équipe de France et leur staff sur le perron de l'Elysée hier vont laisser place à une autre image, celle des partenaires sociaux, syndicats et patronat, conviés autour du président pour un "sommet social".

Un rendez-vous social au cours duquel il sera question pendant deux heures de lutte contre la précarité, de santé au travail, d'incitation au retour à l'emploi, et de mesures pour combattre la pauvreté.  Opération déminage pour Emmanuel Macron, considéré par de nombreux Français comme trop éloigné de leur quotidien.

300.000 personnes sur les Champs Elysée à Paris à nouveau hier pour fêter le retour des champions du monde. Après le sacre, l'arrivée triomphale des joueurs et l'attente sous le soleil, jusque très tard dans la nuit pour des milliers de supporters. Une soirée où la joie a encore été intense mais où la frustration a aussi été de mise. Problème d'organisation ou mesures de sécurité incontournables ? Les témoignages sont partagés. 

Les très vives réactions aux Etats-Unis après la rencontre entre les président russe et américain à Helsinki. Donald Trump qui n'a pas condamné Moscou pour les actions d'ingérence dans la campagne présidentielle américaine, que les services de sécurité américains attribuent pourtant à la Russie. Le ton était plutôt conciliant. Le président américain affirmant croire son homologue lorsqu'il lui dit qu'il ne s'agit pas de Moscou et qualifiant même l'enquête de ses service de "désastre". Ce qui n'est pas du tout passé, de l'autre côté de l'Atlantique.

Les vélos en libre service dans les grandes villes. Alors que le système des Vélib' parisiens tourne au fiasco depuis plusieurs mois, à Lyon s'offre de nouveau Vélo'v...qui devraient être plus légers et plus pratiques. Des milliers de vélos à remplacer la nuit prochaine par JC Decaux ex prestataire francilien remplacé par Smovengo en janvier. Transition qui se fera sans incident promettent les gestionnaires lyonnais. Pas moins de nouveaux 4.000 vélos seront déployés la nuit prochaine dans l'agglomération lyonnaise.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.