Quelles responsabilités pour les représentants de l'Etat, le gouvernement, le cabinet du président de la République dans l'affaire Benalla ? Devant les parlementaires les premières auditions hier ont mis en évidence des contradictions entre les témoignages, et écorné la version de l'Elysée.

Des représentants de l'Etat et membres du gouvernement qui se renvoient la balle, qui bottent en touche parfois et qui ont contredit dans la soirée notamment la version de l'Elysée sur l'affaire Benalla. La journée d'hier a été marquée par 3 auditions dans le cadre de la commission d'enquête parlementaire ouverte à l'Assemblée. Témoignages public, en direct, suivis par de nombreux journalistes. Parmi les temps forts à retenir : il y a notamment ce témoignage d'Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation au sein de la préfecture de police. Il dit - et ce n'est pas un détail - qu'Alexandre Benalla n'avait "aucune autorisation" de la préfecture de police de Paris pour participer à la manifestation du 1er mai comme "observateur". 

Qui est véritablement responsable de la sécurité du Président ? En fait elle est assurée par trois entités : la Garde républicaine, la préfecture de police et le GSPR ...Groupe de sécurité de la présidence de la République. Système qu'Emmanuel Macron qui envisage de réformer. Projet antérieur à l'affaire Benalla. 

C'est une nouvelle qui pourrait avoir des conséquences à terme sur vos factures d'électricité. En tout cas c'est ce qu'anticipent les spécialistes. L'arrivée prochaine d'un poids lourd de la grande districution, Michel Edouard Leclerc, sur ce marché de l'énergie avec en perspective des prix sacrifiés, et une réduction des marges. Ce qui pourrait permettre aux Français de faire jouer la concurrence sur un secteur où moins de 20% des consommateurs ont quitté l'offre réglementée par EDF.  

Le Nord de l'Europe mais aussi le Sud ravagé par les flammes. Des feux de forêts mobilisent gardes cotes, armée et pompiers en Grèce. Incendie importants, meurtriers, qui ont déjà fait 24 morts et une centaine de blessés ces dernières heures. Bilan provisoire fourni par le gouvernement grec. 3 foyers principaux forment une ceinture autour de la capitale. Alors que la suède se bat toujours elle aussi contre les flammes qui ravages forets, tourbière et pâtures. La suède qui na quasiment pas enregistré de précipitation en près de 3 mois.

Des projets sont dans les tuyaux un peu partout en France. Le concept des supermarchés coopératifs pourrait bien passer à la vitesse supérieur. Ces supermarchés d'un genre particulier ne sont plus tout à fait expérimentaux. L'idée fait son chemin et la mise pratique est plutôt concluante. Sur le modèle des AMAP ces magasins attirent des adhérents en quête d'un nouveau mode de consommation, ils sont coopérateurs. On y trouve des produits bio mais pas que... Vannes, Dieppe, Saint Germain en Laye, les projets fleurissent...Les ouvertures se multiplient Grenoble, Lille, Nantes Bordeaux. A Paris, cela fera bientôt un an que La Louve a ouvert. 

35 degrés attendus cette semaine. Episode de chaleur qui va se poursuivre et même s’intensifier jusqu’au week-end, prévient Météo France avec des nuits un peu étouffantes. Activation donc du niveau 3 sur 4 du plan canicule à Paris, en Ile de France. Alerte pollution aussi d'où des consignes de réduction de 20 km/h de la vitesse autorisée, annonce la préfecture de police de Paris. Ailleurs en France on souffre aussi de la chaleur. Reportage en Dordogne dans un centre de loisirs près de Champcevinel où chacun cherche le meilleur moyen de rafraîchir notamment les enfants. 

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.