Bayer condamne le fichage par Monsanto de 200 personnes, politiques, responsables associatifs, journalistes, classés en fonction de leur position par rapport au Glyphosate, l'herbicide produit par Monsanto. Bayer se serait bien passé de cette nouvelle affaire, qui ternit encore sa réputation.

Les ex otages rendent hommage aux militaires tués lors de l'opération pour les libérer

Gilets Jaunes : leurs revendications avant les élections européennes 

Logements sociaux : le plan pour relancer leur construction 

l'ASVEL remporte sa 11ème coupe de France 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.