A deux jours de l'examen par les députés du projet de loi de bioéthique, l'Académie nationale de Médecine émet des réserves sur l'ouverture de la Procréation médicalement assistée à toutes les femmes. Elle s'interroge sur les conséquences psychologiques pour l'enfant, d'une conception délibérée sans père.

Des Gilets Jaunes sans gilet : leur nouvelle tactique pour mieux contourner les cordons policiers 

La crise Iran Etats-Unis : Téhéran accentue ses efforts en matière d'armement

Mondial de Rugby : les Bleus sauvés par un drop 

Journées du Patrimoine : les centrales nucléaires jouent la transparence 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.