• Le dépeçage du groupe Doux. L'une des filières en liquidation. L'autre en attente jusqu'en novembre. Les 3 400 salariés du volailler restent donc l'incertitude la plus totale. Sans pour autant être rassurés.

  • Des parlementaires achetés pour soutenir le gouvernement. Vaste scandale de corruption au Brésil. Le procès de plusieurs hommes politiques, dont un ancien premier ministre, s'ouvre aujourd'hui.

  • La très bonne forme de la natation française, avec encore une médaille d'argent hier soir pour le relais 4x200m féminin.

  • Et puis nous verrons que les réseaux sociaux sont très prisés par les athlètes en ce moment à Londres. Mais le CIO n'est pas loin de la censure.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.