C'est le premier coup de semonce du très radical Matteo Salvini. Le nouveau ministre de l'intérieur italien, issu de la Ligue d'extrême droite. Qui, pour montrer ses muscles, a refusé hier que l'Aquarius accoste en Italie. Un navire humanitaire avec à son bord 629 migrants dont 123 mineurs sans solutions.

Un migrant sur le pont de l’Aquarius alors qu'il navigue dans le port de Messine, le 14 mai 2018
Un migrant sur le pont de l’Aquarius alors qu'il navigue dans le port de Messine, le 14 mai 2018 © AFP / Louisa Gouliamaki
  • En France, la gendarmerie lance un nouvel appel à témoins pour retrouver deux personnes disparues depuis plusieurs années et dont le chemin a peut-être croisé celui de Nordahl Lelandais. Leurs portraits publiés dans toute le pays à partir d'aujourd'hui
  • Les suites d'un G7 très tendu avec le Canada sous la menace de son grand frère américain
  • Semaine décisive pour la réforme de la SNCF
  • Les concours d'éloquence se multiplient en banlieue parisienne
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.