La base navale de Toulon, cible d'un attentat déjoué

Un jeune homme de 25 ans en contact avec le groupe état islamique en Syrie et qui a reconnu préparer une attaque a été arrêté. Il n'avait visiblement pas encore de plan très précis si ce n'est l'endroit où il voulait frapper : la base navale de Toulon. C'est parce qu'un colis qu'il s'est fait livré à été enventré par erreur -révélant notamment un couteau de combat - que les services de renseignement qui le surveillaient depuis sa radicalisation ((...)) ont soupçonné la préparation d'un attentat. Ils ont alors interpellé le jeune homme mis en examen pour association de malfaiteur en lien avec une entreprise terroriste.

► ► ► ALLER PLUS LOIN| Un attentat contre des militaires sans doute déjoué à Toulon

La situation reste tendue à Calais

Caillasses contre bombes lacrymogènes, incendie de palettes contre canon à eau. Pas de dégradation ou d'affrontement physique comme les nuits précédentes mais les face-à-face entre migrants et forces de l'ordre exaspèrent les riverains. Certains se sont retrouvés, bien malgré eux, au coeur d'émeutes. D'autres on vu des hommes atterrir dans leur jardin pour tenter de bloquer la rocade. Pour tenter de rassurer les riverains, le dispositif policier a été redéployé. Il totalise, sur l'ensemble de la zone, 1200 personnes.

► ► ► ALLER PLUS LOIN| Près de la jungle, les affrontements et la colère

Quelles solutions durables face à l'afflux migratoire ?

C'est la vaste et non moins épineuse question du sommet qui débute aujourd'hui à Malte. Autour de la table : 27 Etats membres de l'Union européenne - la Pologne a tout simplement oublié de venir après un cafouillage entre ancien et nouveau Premier ministre - et puis les Etats africains, une soixantaine de dirigeants au total face à ce défi majeur, Bertrand Gallicher.

► ► ► ALLER PLUS LOIN| Crise migratoire : sommet Europe-Afrique à Malte

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.