Au menu du jour : 1/4 des Français se dit victime déclassement social, le point sur l'enquête de l'attentat de Nice, visite de Donald Trump et sommet franco-allemand à Paris etc.

"C'était mieux avant"

Faire mieux que ses parents, grimper l'échelle sociale, n'est plus si évident, si l'on en croit une étude de l'Insee. Un quart des Français estiment que leur situation professionnelle et sociale est moins bonne que celle de leur père. Ce pourcentage est en hausse constante depuis 2004.

Le terroriste de Nice préparait-il d'autres attaques ?

C'était un moment de fête, de sortie en famille, une soirée d'été les yeux rivés vers le ciel et ses feux d'artifices aux couleurs éclatantes. Il a viré à l'horreur: quatre minutes d'une course meurtrière; un camion fou qui déboule sur la promenade des Anglais à Nice et tue. 86 morts - des hommes, des femmes, des enfants - et plus de 450 blessés Beaucoup souffrent toujours. Certains ne se remettront jamais. On le sait depuis, l'homme à l'origine de ce drame est un tunisien de 31 ans : Mohamed Lahouaeiej-Boulhel, tué par les forces de l'ordre, mais surtout totalement indétecté avant l'attentat. Depuis, les enquêteurs ont identifié neuf complices présumés, mis en examen dans le dossier Ils sont aussi convaincus que le terroriste préparait d'autres attaques.

Visites à Paris pour le président américain et la chancelière allemande

Donald Trump est attendu à Paris pour des rendez-vous à l'ambassade, tout d'abord, avant une rencontre avec Emmanuel Macron aux Invalides. Demain, les deux hommes se retrouveront pour le défilé du 14 juillet, les Etats-Unis en sont l'invité d'honneur en célébration du centenaire de leur entrée dans la première guerre mondiale. La chancelière allemande, Angela Merkel, est également attendue pour la journée. Accompagnée de plusieurs membres de son gouvernement, elle participera à un conseil des ministres franco-allemand. Il y sera notamment question de défense : armées, bien sûr, mais aussi lutte contre le terrorisme. Sujet qui fait consensus de part et d'autre du Rhin ... mais c'est peut-être le seul.

La codéïne ne sera plus délivrée que sur ordonnance

Les plus accrocs peuvent avaler jusqu'à 50 cachets par jour, certains adolescents y voyait leur drogue du samedi soir. La codéïne sera désormais délivrée sur ordonnance uniquement. On la trouve dans les sirops contre la toux ou dans certains anti-douleurs, mais plusieurs intoxications graves et deux décès ont lancé l'alerte. La ministre de la Santé a donc annoncé hier le contrôle de sa distribution.

Le Tour de France prend de la hauteur

Ca grimpe entre Pau et Peyragudes : 214 kilomètres pour 12e étape et un nouveau test pour Christopher Froome, maillot jaune britannique et triple vainqueur du Tour.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.