Les maires invités à se confier. Mobilisation en Guadeloupe pour soutenir le personnel du CHU de Pointe à Pitre. Hongkong sous tension, les Etats-Unis appellent au calme. Cap sur New York à bord d'un voilier zéro carbone pour Greta Thunberg et la Française Stéphanie Frappart arbitre la Supercoupe d'Europe de football.

Une quinzaine de questions pour déterminer les risques auxquels sont confrontés les maires dans l'exercice de leur fonction. C'est la consultation, très politique, lancée par le Sénat et elle commence à arriver dans les mairies. Initiative après la mort du maire de Signes dans le Var, renversé par un fourgon dont les occupants venaient déverser illégalement des gravats sur un chemin de sa commune. Les élus ont un mois pour répondre au questionnaire.

Ils dénoncent la dégradation des soins et des conditions de travail au CHU de Pointe-à-Pitre. Plusieurs milliers de manifestants hier à l'appel d'une dizaine de syndicats, pour soutenir le personnel de l'hôpital en grève générale depuis le 23 juillet dernier. A l'origine du mouvement, l'incendie du 28 novembre 2017 avait ravagé les urgences et la maternité. Depuis ces services ont été délocalisés dans des locaux temporaires mais inadaptés selon le personnel soignant.  L'Etat a accordé une aide exceptionnelle de 20 millions d'euros au CHU. Mais selon les syndicats, il en faudrait au moins 30 de plus pour remettre à flot les finances de l'hôpital.

Le calme ce matin à l'aéroport d'Hongkong. Le trafic a totalement repris et l'activité est normale après 2 jours de perturbations dues aux manifestants pro-démocratie et aux affrontements avec la police. De son côté, Pékin, menace toujours d'intervenir, parle ce matin d'actes "quasi-terroristes" et diffuse dans les médias officiels des images de ses troupes qui se massent à la frontière avec la région semi-autonome. C'est la crise la plus grave que traverse l'ancienne colonie britannique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997. Les Etats-Unis appellent à l'apaisement, mais le président Donald Trump n'adresse pas d'avertissement clair aux autorités chinoises.

C'est un voyage de plusieurs mois qui commence pour la militante suédoise Greta Thunberg. Elle quitte aujourd'hui le port de Plymouth, au sud-ouest de l'Angleterre, pour rejoindre la côte est des Etats-Unis.  La jeune activiste de 16 ans doit en effet participer le 23 septembre à New York au sommet de l'ONU sur le climat avant de rejoindre le Chili pour la COP 25 à la fin de l'année. Un voyage, à bord d'un voilier, qu'elle a voulu écolo, même si elle a dû essuyer quelques critiques.

Beaucoup de premières fois ce soir à Istanbul, pour la Supercoupe d'Europe de football, le vainqueur de la Ligue des Champions contre celui de la Ligue Europa. D'abord, c'est la première fois qu'elle oppose 2 clubs anglais : Liverpool et Chelsea. Du nouveau également concernant l'arbitre, puisque c'est la Française Stéphanie Frappart qui a été choisie.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.