Carles Puigdemont a été interpellé en Allemagne hier. Le dirigeant indépendantiste doit être présenté aujourd'hui à un juge qui décidera de son extradition vers l'Espagne, où il risque 30 ans de prison pour sédition.

Et aussi :

Après l'attaque terroriste à Trèbes dans l'Aude, l'aide aux familles et aux survivants s'origanise, notamment à Carcassonne avec l'ouverture d'une cellule d'accompagnement.

La faculté de droit de Montpellier reste fermée ce matin. Les esprits ne se sont pas encore calmés après la violente évacuation d'un amphi par un groupe d'hommes cagoulés.

Le gouvernement veut prévenir plutôt que guérir. La ministre de la Santé Agnès Buzyn présente son plan de prévention. Nous verrons à quel point il en manque en France, avec l'exemple de jeunes, accrocs aux drogues, et visiblement trop peu sensibles aux campagnes de lutte contre les addictions.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.