A peine 8.5% aux européennes. Pire encore que le résultat de Nicolas Sarkozy en 1999 et ses 12.8%. Très loin de ce que prédisait les sondages. Après la gauche de gouvernement, c'est la droite traditionnelle qui vole en éclat. La recomposition du paysage politique acte 2

François-Xavier Bellamy
François-Xavier Bellamy © Getty / Sylvain Lefevre

En Europe, les partis nationaux et souverainistes gagnent du terrain. Exemple au Royaume Uni où le grand vainqueur d'hier c'est l'eurosceptique Nigel Farage et son Parti du Brexit

La lourde défaite de Manuel Valls aux municipales à Barcelone

Les premiers pas réussis de Roger Federer sur le central de Roland Garros, de retour après 4 ans d'absence, sous les vivats de la foule

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.