L'appli Strava, utilisée par les soldats sur la planète entière, diffuse les trajets des joggeurs, au grand dam des armées. Des bases confidentielles dans des zones de guerre pourraient ainsi être espionnées.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.