Après le rappel à l'ordre d'Emmanuel Macron, le gouvernement recule sur son refus d'allonger le congé suite à la mort d'un enfant. L'épidémie de coronavirus, un deuxième avion avec des Français attendu dans la journée à Istres. Aux Etats-Unis, derniers meetings avant le coup d'envoi demain de la primaire démocrate.

La majorité et le gouvernement déjugés par le président de la République, c'est assez rare pour être souligné. Emmanuel Macron est sorti de sa réserve hier et appelé à faire preuve "d'humanité" dans le dossier qui commençait à peser du congé en cas de deuil d'un enfant.  Jeudi, l'Assemblée nationale a retoqué de justesse une proposition de l'UDI qui faisait passer de 5 à 12 jours ce congé. Tollé dans l'opposition, le  Medef a demandé un nouveau vote et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud obligée de rétropédaler. Le texte modifié sera examiné en première lecture par le Sénat, avant de revenir à l'Assemblée nationale.

La crainte du coronavirus. Un deuxième avion affrété par la France pour rappattrier des ressortissants français de la ville chinoise de Wuhan a décollé cette nuit vers 1 heure du matin. A son bord près de 300 personnes, des Français mais pas seulement. Il y aurait également des Polonais ou encore des Rwandais. L'avion devrait rejoindre Istres dans les Bouches-du-Rhône en fin de matinée ou en début d'après-midi.  Selon le Journal Du Dimanche, ces personnes pourraient être accueillies à l'Ecole nationale des Sapeurs Pompiers d'Aix en Provence. Le coronavirus qui a fait un premier mort hors de Chine aux Philippines. Il s'agit d'un Chinois originaire de la ville de Wuhan. En Chine, 304 personnes sont mortes selon le dernier bilan en date.

Aux Etats Unis, J moins 1 avant le coup d’envoi de la primaire démocrate   Primaire qui doit désignera celle ou celui qui affrontera Donald Trump le 3 novembre dans la course à la Maison Blanche. Premier état à voter : l'Iowa, petit Etat du Midwest. Il ne représente qu'un peu moins de un pour cent de la population américaine et n'envoie que peu de délégués à la convention démocrate mais il donne le ton Alors ces dernières heures, des candidats s'y sont rués : Joe Biden, Elizabeth Warren où encore le sénateur du Vermont, Bernie Sanders. Le favori des sondages a rassemblé six mille supporters dans un meeting hier soir.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.