Pas assez de médecins en zone rurale, au Pays Basque, des habitants se mobilisent. Son procès promettait d’être explosif, Jeffrey Esptein retrouvé mort dans sa prison. Il était accusé d'agressions sexuelles sur mineurs. Des dizaines de migrants secourus en mer chaque jour par des ONG. L'Europe, elle reste silencieuse.

Au mois d'août, c'est un classique. Difficile de trouver un médecin et la grève dans les services d'urgence en ce moment n'arrange rien. Mais tout au long de l'année, se faire soigner relève du défi dans certaines zones rurales. C'est le cas en Soule, petit territoire enclavé du Pays-Basque. Au point que des habitantes ont décidé de lancer une pétition citoyenne pour peser sur les politiques et demander aux autorités publiques d'intervenir.

Aux Etats-Unis, interrogations après le suicide de Jeffrey Epstein. L'homme d'affaires, figure de la jet-set était inculpé pour agressions sexuelles sur mineures. Il a été retrouvé mort hier dans une prison New-Yorkaise. "Un suicide" selon l'administration pénitentiaire, mais le ministère de la justice et le FBI ont ouvert une enquête. Car l'établissement dans lequel il se trouvait était considéré comme l'un des plus sûrs du pays et Jeffrey Epstein avait fait l'objet d'une surveillance particulière anti-suicide en juillet dernier mais la surveillance a été levée au bout de quelques jours. Des zone d'ombre donc autour de la mort du financier de 66 ans, proche de nombreuses personnalités et de politiques.

Pas un jour sans une intervention en Méditerrané pour les bateaux affrétés par des ONG pour venir en aide aux migrants. Hier, l'"Ocean Viking" a secouru 80 personnes aux larges des eaux libyennes quand l'"Open Arms" est à la recherche d'un port pour débarquer les 121 migrants sauvés lors de 2 opérations distinctes. Des interventions, mais l'Union Européenne n'agit pas pour le moment. Une réunion est prévue début septembre à Malte pour tenter d'avancer sur le sujet.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.