Action ciblées ou coup de poing, les nouveaux modes de mobilisation des opposants à la réforme des retraites. Les ambassadeurs thématiques : une fonction diplomatique peu connue et très floue. J-3 avant l’ouverture du procès en destitution de Trump devant le Sénat américain. Netflix s'installe officiellement en France

Hier soir à Paris, plusieurs dizaines de personnes ont tenté d'entrer dans le théâtre des Bouffes du Nord, où le président de la République et son épouse passaient la soirée. Face à face de plus d'une heure avec des policiers aux cris de "tous ensemble, grève générale" . Les manifestants n'ont pas réussi à entrer, Emmanuel Macron lui a été exfiltré un temps avant de revenir dans la salle pour la fin de la pièce. Intrusion réussie un peu plus tôt au siège de la CFDT, syndicat favorable au système de retraite par points. Plusieurs dizaines de personnes sont venues manifester. Une action qualifiée de "violente "par le numéro 1 du syndicat Laurent Berger qui annonce un dépôt de plainte pour lundi. "Honte pour la démocratie"  a réagi Emmanuel Macron. "Atteinte à la démocratie sociale", estime la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Les manifestants eux, assurent que l'action s'est déroulée dans le calme et sans violence.

Ségolène Royal sur le point de lancer un club de réflexion. L'entourage de la socialiste candidate à la présidentielle de 2007 assure que son but n'est pas de préparer la présidentielle de 2022. Ségolène Royal en tout cas évincée de sa mission d'ambassadrice des pôles, l'occasion de se pencher sur cette fonction diplomatique peu connue et peu régulée. Au point que l'Observatoire de l’éthique publique lance des propositions pour la clarifier.

J moins 3 avant l’ouverture du procès en destitution de Donald Trump. Le procès s’ouvrira mardi devant le sénat américain. Le 45ème président des Etats Unis sous le coup d’une procédure d’impeachement va faire face à deux chefs d’accusation : abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du congres. Avec un sénat dominé par les républicains, il n’y a quasiment aucune probabilité que Trump soit destitué. Ce sera malgré tout un procès historique, le 3eme seulement dans l’histoire des Etats Unis. Et pour se défendre, Donald Trump a constitué une équipe de choc composée d’avocats et de constitutionnalistes, dont au moins 1 était déjà présent lors du procès en destitution lancé contre Bill Clinton à la fin des années 90.

Netflix s’engage à gonfler sa production de séries et de films en France… Le géant américain du streaming a inauguré en grandes pompes ses locaux parisiens hier mais n’a pas confirmé s’il entendait se plier à la future législation française quant à ses obligations de productions.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.