Après 40 ans de lutte armée, et plus de 800 morts, l'organisation séparatiste basque va se saborder aujourd'hui. La dernière insurrection armée d'Europe occidentale ne comptait plus qu'une cinquantaine de membres.

"Adieu E.T.A et honneur" peut-on lire sur ce graffiti dans le village basque d'Espagne Agurain
"Adieu E.T.A et honneur" peut-on lire sur ce graffiti dans le village basque d'Espagne Agurain © AFP / ANDER GILLENEA
  • Emmanuel Macron sur le caillou. Le chef de l'État est arrivé ce jeudi matin en Nouvelle-Calédonie, à six mois du référendum sur l'autodétermination. Il doit se rendre après-demain à Ouvéa, 30 ans jour pour jour après la prise d'otages tragique. 
  • Ça se rapproche.  Aux États-Unis, Donald Trump muscle son équipe, en vue d'une convocation dans l'affaire russe. 
  • Les ordures s'accumulent dans les rues de Bastia et d'Ajaccio. Conséquence du blocage des deux sites d'enfouissement des déchets, les poubelles ne sont plus ramassées depuis une semaine. 
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.