75 000 ressortissants européens condamnés au Royaume Unis, sans que leur pays d'origine ne soit prévenus à cause d'un bug informatique. C'est pourtant la procédure, mais Londres s'est tu, pour éviter le scandale, comme le révèle le Guardian.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.