Le gouvernement annonce des mesures pour les aidants // Brexit, et un nouveau report envisagé // Le risque de résurgence de l'EI en Syrie // Les députés au chevet du budget de l'hôpital // Les surprenantes investitures du RN pour les municipales // Les algues sargasses, plaie des Caraïbes // Déluge dans le sud.

Comment aider les aidants ? 

Ils sont entre 8 et 11 millions aujourd'hui. Ils seront, nous serons, un sur quatre d'ici 2030 à devoir prendre en charge l'un de nos proches malade, handicapé ou tout simplement plus autonome. Les "aidants", comme on les surnomme sont au coeur d'une série de mesures annoncées ce matin par le gouvernement.  Envisagée notamment, une indemnité de 43 euros par jour, dans une limite de trois mois maximum, en cas de congé forcé pour s'occuper d'un proche.  Mieux? Sans doute.  Suffisant? Pas sûr, quand on sait que, pour beaucoup, la fatigue physique et nerveuse est omniprésente et que conserver un emploi, même à temps partiel, relève parfois de la gageure.

>> Réécouter Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, invitée de la matinale de France Inter

>> Réécouter : le Téléphone sonne "Aider jusqu'à l'épuisement"

Le Brexit ? Not yet ! 

C'était son mantra depuis son accession au poste de Premier ministre britannique, c'est un pari que l'on peut désormais considérer comme perdu pour Boris Johnson. Non, le Royaume-Uni ne sortira pas de l'Union européenne le 31 octobre prochain? Les délais sont trop justes puisque les députés ont refusé hier d'examiner en accéléré l'accord de Brexit trouvé la semaine dernière à Bruxelles. Ces mêmes députés ont, sur le principe, cependant voté en faveur de la transposition de cet accord dans la législation britannique.  La balle est donc désormais, à nouveau, dans le camp européen.  Bruxelles qui pourrait accepter un report dit "technique" du Brexit, juste le temps de laisser aux élus britanniques la possibilité d'achever leur examen du texte.

Syrie : retrait des Kurdes et djihadistes de Daech en embuscade

Les Kurdes sont sommés de se retirer, d'une bande de 30 kilomètres au nord de la Syrie, - c'est chose faite désormais-, mais aussi bien en-deça de la frontière turque.  Ainsi le prévoient les modalités de l'accord en dix points, pour le moins humiliant pour les forces kurdes et négocié hier à Sotchi entre les présidents Poutine et Erdogan.  Le chef de l'Etat turc qui, en réponse, annonce la fin officielle de son offensive militaire. 

Et puis côté forces américaines, le retrait de Syrie s'achève lui aussi. Les soldats resteront "temporairement" positionnés en Irak, selon une annonce du ministre américain de la défense.  Et donc tout cela laisse le champ plutôt libre aux djihadistes de Daech.  Dont l'objectif désormais est de faire évader un maximum de leurs prisonniers des camps kurdes. C'est déjà le cas pour 500 d'entre eux, selon la Russie.

Les députés au chevet des hôpitaux hier

Le budget hospitalier était débattu hier à l'Assemblée dans le cadre du projet de loi de la sécurité sociale pour l'année prochaine.  La Sécu dont le déficit est estimé désormais 5,4 milliards d'euros pour cette année.  Car les députés ont voté cette contre la compensation des mesures dites "gilets jaunes" -en contradiction d'ailleurs avec les principes posés par la loi Veil de 1994.  Certains députés, y compris dans la majorité, réclament donc de nouveaux crédit pour l'hôpital public, dont les urgences crient toujours au manque de moyens et alors que deux journées de mobilisations sont prévues dans les prochaines semaines.

Soleil, sable blanc et ... algues brunes

Sur les plages des Caraïbes, c'est l'invasion, depuis plusieurs années déjà, des sargasses ... ces algues brunes, dont la prolifération est accélérée par le réchauffement climatique . Elles perturbent tant la biodiversité que le tourisme -pas très carte postale tout cela. Alors, pour tenter de trouver un remède, une conférence internationale s'ouvre aujourd'hui en Guadeloupe. Le Premier ministre Edouard Philippe a prévu de s'y rendre car la question est devenue cruciale pour les Antilles, notamment.

Le sud de l'hexagone sous le déluge

L'équivalent de deux mois de pluie sont tombés en trois heures dans les Pyrénées-Orientales ... le département est toujours placé en vigilance orange aux pluies et inondations par Meteo France. L'alerte concerne aussi huit autres départements du sud de l'hexagone : le Var, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse ayant rejoint l'Hérault ou encore l'Aude.  Avec des dégâts matériels important, un trafic très perturbé des évacuations en cours.  Dans l'Hérault ou l'Aude on craint également un risque de submersion.

Tout petit et pourtant si bruyant

L'Araponga blanc, oiseau d'Amazonie  vient d'être consacré volatile le plus bruyant au monde, selon une étude, sonomètre à l'appui, du magazine Current Biology. Mais ce déferlement de décibels a une bonne cause : l'amour !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.