le vote blanc sera reconnu après les municipales
le vote blanc sera reconnu après les municipales © reuters

Par Marc Fauvelle

  • Avis de tempête au PS : Tous les feux sont au rouge, s'inquiètent désormais ouvertement plusieurs poids lourds de la majorité, qui redoutent une gifle au 1er tour des municipales. Entre les couacs, les sondages en berne de François Hollande, le retrait de la loi famille et -cerise sur le gâteau- l'inquiétude des fonctionnaires sur leur fiche de paie. « On va tout droit dans le mur » se lamentent plusieurs d'entre eux… La seule chose qui peut encore nous sauver, confie un haut responsable socialiste, ce serait une vague front national au 1er tour, qui remobiliserait les troupes de gauche, et permettrait d'éviter une bérézina le dimanche suivant.

  • On connaissait les coachs sportifs, voici désormais le coach pour candidats !

Inspirez, expirez, et votez ! Ça se passe dans le Vaucluse, où un professeur de droit de l'université d'Avignon propose aux candidats néophytes une formation pour leur apprendre les rudiments de la campagne. 18 heures de cours pour éviter de sécher à la première question posée sur un marché... Une formation, façon jeu de rôles…

Son (Jean-Michel Le Ray de France Bleu Vaucluse)

Et la formation a même été agréée par le ministère de l'Intérieur.

  • Jour " j" pour le dépôt des listes. C'est parti pour le dépôt des listes. Les candidats ont jusqu'au 6 mars pour les faire parvenir aux préfectures. C'est là et seulement là que l'on saura qui est vraiment candidat… A Nantes, par exemple, le candidat du Modem a choisi les voies numériques pour recruter ses colistiers. Ils sont priés de se faire connaître sur Twitter, en lui envoyant leurs motivations en moins de 140 signes.

  • Grand oral pour les 5 candidats à Paris :

Défilé de candidats cet après-midi dans le grand amphithéâtre de Sciences Po, qui va réussir l'exploit de réunir les 5 principaux candidats à la mairie de Paris. Ils se succéderont sur scène, 20 minutes chacun, avant de jouer le jeu des questions/réponses avec la salle. Anne Hidalgo ouvrira le bal, Nathalie Kosciusko-Morizet parlera la dernière, ce qui devrait permettre aux deux favorites de s'éviter soigneusement.

Et France Inter lance son site la bataille de Paris :

Bataille de Paris
Bataille de Paris © Radio France
[Prenez part à la bataille de Paris. Grâce à notre webdocumentaire, découvrez les candidats en campagne, saisissez les enjeux de la bataille de Paris](http://www.franceinter.fr/depeche-prenez-part-a-la-bataille-de-paris), revivez les grands moments qui ont marqué les précédentes mandatures et testez votre vote avec notre "électotest" : la bataille de Paris. [](http://www.franceinter.fr/emission-le-79-le-tour-de-france-des-municipales-2)
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.