Frédéric Métézeau.

Drôles de soutiens à J-3

C'était prévisible : Martine Aubry votera Xavier Bertrand, elle le dit dans La Voix du Nord mais un élu frontiste de Clermont-Ferrand appelle à voter Laurent Wauquiez malgré la présence d'une liste FN en Auvergne-Rhône Alpes. La sénatrice Verte de Paris Leila Aïchi choisit Pécresse, en Bourgogne-Franche-Comté, deux vice-présidentes socialistes sortantes glisseront un bulletin Sauvadet. Quant à Marion Maréchal-Le Pen, elle cite un investisseur congolais convaincu par son programme économique. Mais le site d'information MARSACTU nous apprend que cet homme d'affaires est salarié de "Maréchal et Associés Conseil", la société du père de la candidate FN !

Dans la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, il y aura une triangulaire...

Quand le non-cumul des mandats devient une promesse de campagne...

S'ils sont élus, Valérie Pécresse, Christian Estrosi et Hervé Morin quitteront l'Assemblée... Pécresse et Morin promettent même de ne pas entrer au gouvernement en cas de victoire de la droite en 2017...

Quel que soit le résultat en Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet démissionnera de son mandat de député en janvier.

Laurent Wauquiez resterait député mais abandonnerait son mandat de maire. Xavier Bertrand laisserait sa mairie et l'Assemblée et il n'est plus certain d'aller aux primaires de droite pour la présidentielle.

Au FN, Marine Le Pen, Nicolas Bay et Florian Philippot cumuleraient présidence de région et parlement européen à l'inverse de Louis Aliot et Marion-Maréchal Le Pen. Quant aux socialistes Bartolone et Rousset, ils attendent 2017 et l'entrée en vigueur de la loi sur le non-cumul... Jean-Yves Le Drian aura droit à sa dérogation : ministre de la Défense et président de la Bretagne.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.