Le journal des régionales : la gaffe d'Hervé Morin

Dans un débat organisé au Havre par le MEDEF la tête de liste UDI-LR en Normandie a parlé "d'une petite PME au fond du trou du cul du monde, dans l'Orne". Il a ensuite voulu se rattraper en se disant "issu d'un territoire qui est un peu le même" (NDLR l'Eure). Cela fait mauvais genre dans une Normandie réunifiée que l'ancien ministre de la Défense espère conquérir. Région que nous présente Estelle Schmitt...

Le lien pour entendre Hervé Morinhttp://www.lornecombattante.fr/2015/11/26/polemique-l-orne-trou-du-cul-du-monde-selon-herve-morin/

Les neuf listes constituées pour la Normandie aux élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), menée par Nicolas Calbrix.

Nouvelle donne Normandie (Nouvelle donne), menée par Alexandra Lecoeur.

Normandie écologie (Europe Ecologie les Verts), menée par Yanic Soubien.

Lutte ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs (Lutte ouvrière), menée par Pascal Le Manach.

Au service de tous les Normands (PS-PRG- Mouvement des Progressistes), menée par Nicolas Mayer-Rossignol.

Normandie Bleu Marine (FN), menée par Nicolas Bay.

Liste du Front de gauche, soutenue par le PCF, le PG, Ensemble, un vent de colère un souffle d'espoir, menée par Sébastien Jumel.

La Normandie conquérante (LR-UDI-MoDem-CPNT), menée par Hervé Morin.

L'UPR, avec François Asselineau, le parti qui monte malgré le silence des médias (UPR), menée par Jean-Christophe Loutre.

Régionales mode d'emploi : redécoupage ou charcutage ?

Si l'union des deux Normandies est cohérente, certains tracés laissent à désirer : pourquoi l'Oise, la banlieue de Paris, dépendra-t-elle de Lille ? Pourquoi pas la Loire-Atlantique en Bretagne ? Pourquoi ces deux petites régions ligériennes mal identifiées Pays de Loire et Centre-Val-de-Loire ? Mais le montage le plus baroque reste cette région grand-est regroupant Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace. Personne n'avait envie d'aller avec personne, une frustration qui nourrit l'abstention et les votes protestataires. Le plus dur ne fait que commencer, ces "grandes régions" bien visibles sur la carte de l'Europe ont des budgets parfois 10 fois moins élevés que dans les Länder allemands. Sans oublier qu'il faudra bien leur trouver un nom.

Le Front National ce n'est pas pour lui : Nicolas Dupont-Aignant candidat en Ile-de-France se démarque du FN dans une interview à Closer : "je n'ai pas la même doctrine sur l'avortement ou la peine de mort, sur l'économie, où je ne suis pas collectiviste, sur l'Europe que je veux pas voir disparaître, sur l'immigration, que je veux juste contrôler".

La droite c'est pour elle : en PACA Karima Rezoug, Française, musulmane et féministe revendiquée, conseillère régionale sortante de gauche élue sur une liste PS appelle à voter Les Républicains dès le premier tour pour faire barrage au Front National.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.