Avec SeaFrance, Nicolas Sarkozy a pris de vitesse, voire contredit ses propres ministres.

A commencer par Thierry Mariani, chargé des transports, qui déclarait vendredi dernier, à propos des syndicats de SeaFrance :

Son Thierry Mariani.

__

Et puis hier matin, avant la réunion à l’Elysée pourtant programmée depuis une bonne semaine, rappelle l’entourage présidentiel, Nathalie Kosciusko-Morizet - votre invitée dans ce studio Patrick - semblait ignorer quel plan allait être arrêté deux heures plus tard :

Son Nathalie Kosciusko-Morizet.

__

Les deux ministres concernés ont été priés par Nicolas Sarkozy d’assurer le service après-vente du projet de scop dans les médias. Pourquoi un tel décalage ? « Les propos de Mariani n’engagent que lui, quant à NKM, elle a eu le tort de parler avant la réunion. Sur un sujet comme ça, il est plus intéressant d’avoir le président en personne », commente un proche du chef de l’Etat. Nicolas Sarkozy s’est en fait saisi SEUL du dossier. « 800 emplois directs, ce sont des choses qui ne peuvent pas s’envenimer», confie un conseiller de l’Elysée. Le futur candidat tente de faire place nette, afin de ne pas plomber son sommet pour l’emploi dans quinze jours.

François Hollande, dans sa « Lettre aux Français » ce matin, nous livre peut-être son slogan de campagne :

« Le changement, c’est maintenant » : cette expression barre la Une de Libération . Il la rode depuis quelques temps. Elle concluait déjà ses vœux vidéo.

En 74, Giscard promettait « le changement dans la continuité ». François Hollande, lui, prône ce matin « un vrai changement ».

Nadine Morano enfin a-t-elle réussi son pari ?

La ministre voulait passer hier soir le barre des seize mille abonnés à son compte Twitter. C’est chose faite : 16 600. Plus question pour elle de twitter en pleine journée. « Parce que je bosse, moi. Je ne suis pas comme Eric Besson », s’agace Nadine Morano, qui se rattrape en rentrant chez elle: 26 tweets après 22h. Où elle mouille sans hésiter un membre de l’équipe Hollande dans l’affaire Carlton, ou encore s’en prend au candidat du PS en trois messages successifs. Une vraie cellule riposte nocturne à elle-toute seule.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.