Le fait du jour : Henri Guaino s’en prend à François Hollande et à son démarrage de campagne…

« Il ne dit rien. François Hollande n’est pas un client compliqué, il est même le meilleur candidat que nous pouvions avoir en face », affirme Henri Guaino, qui s’est énervé à son retour de vacances en lisant dans Libération la Lettre aux Français du candidat du PS. Le conseiller spécial du président l’accuse de rester dans le flou d’un programme qu’il tarderait à présenter. Henri Guaino, au passage, met en garde son propre camp : attention, « François Hollande peut quand même remporter l’élection présidentielle », prévient le conseiller spécial, qui estime que l’UMP, au lieu de concentrer le tir sur le candidat du PS, devrait plutôt parler à la France qui souffre, cette France du non tentée par le vote FN ou le vote sanction.

Quand les candidats de la gauche se retrouvent tous à Amiens ce matin. Sauf François Hollande.

Ce sera le Cercle Rouge - référence à Jean-Pierre Melville : Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou réunis au même endroit, devant la cour d’appel d’Amiens, en soutien à Xavier Mathieu, ex leader CGT des Contis - Hélène Roussel vous en parlait à l’instant. Tous ensembles, sauf le candidat du PS, représenté par la sénatrice socialiste Laurence Rossignol. François Hollande serait-il en train de snober, zapper ses alliés ? L’une de ses porte-paroles la députée Delphine Batho, s’en explique :

Son Delphine Batho.La majorité au régime sec pour la nouvelle année…

Ça ne plaisante pas à l’UMP. Pas de champagne pour les vœux à la presse de Jean-François Copé tout à l’heure, dans le tout nouveau siège du parti rue de Vaugirard à Paris. C’est la crise, il faut donner l’exemple, ne pas faire mine de se réjouir.

Dominique de Villepin, lui, a signé son bail rue du Cherche-Midi, pour son QG de campagne. Donc il y va. Mais son ancienne formation République Solidaire quitte ses locaux du 10ème arrondissement : plus d’argent, trois mois de loyer de retard…

Jack Lang poursuit son tour de France depuis son appartement de la place des Vosges : le député sortant du Pas-de-Calais, donné tour à tour dans la Somme, le Jura, les Pyrénées-Atlantiques, pourrait atterrir dans l’Aisne selon Libé ce matin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.