Le fait du jour : quand les candidats à la primaire du PS rangent les couteaux à quatre jours du premier tour…

Le troisième et ultime débat télévisé hier soir aura été marqué par un échange plutôt aimable, que tous ceux qui ont suivi l’émission auront remarqué… échange entre Ségolène Royal et celui qu’elle connaît bien, François Hollande.

C’est Laurent Joffrin du Nouvel Observateur qui a interpellé la candidate sur un documentaire diffusé la veille sur Canal+… dans lequel elle disait : « François Hollande est un notable ».

Réponse un peu empêtrée hier soir, mais sur le mode humour:

Son.

Voilà, « notables et cumulards », sur le ton de la détente…

Une décontraction qui tranchait avec le propos d’origine

tenu dans le reportage de Canal +.

Ségolène Royal y était interrogée sur le soutien apporté par Jacques Chirac à François Hollande.

Sa réponse, cinglante :

Extrait documentaire.

Pas tendre… C’était donc « halte au feu » à l’approche du scrutin hier soir… __

Il y aura dimanche matin un résultat que tout le monde va s’arracher :

Celui des Antilles, puisque décalage horaire oblige, elles auront voté samedi, la veille. Le principe étant de ne pas conserver les urnes et de dépouiller « sans désemparer », c’est-à-dire tout de suite, sans interruption - le résultat sera vite connu par les représentants des six candidats. Autant dire que dimanche, à l’aube, le secret pourrait se répandre comme une trainée de poudre. Il nous sera difficile de le conserver, reconnait un responsable socialiste, alors que le vote en métropole aura à peine démarré…

Des nouvelles enfin d’Hervé Morin, de plus en plus candidat à la présidentielle - dans le collimateur de l’UMP - depuis le renoncement de Jean-Louis Borloo. Le président du Nouveau Centre, devant son Bureau Politique, s’est dit persuadé que François Bayrou appellerait à voter François Hollande au second tour, en cas de victoire du député de la Corrèze à la primaire PS. « Parce que Bayrou cultive un profond mépris à l’égard du président de la république », a conclu Morin. De quoi améliorer les relations entre les chapelles centristes…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.