Par Carine Bécard.

Le fait du jour : Bruno Gollnisch retrouve de l'appétit politique...

Oui ! L'ancien "dauphin" de Jean-Marie Le Pen - qui s'est fait souffler la présidence du FN par la fille du chef - en a marre du Parlement européen... Il jure qu'il s'y ennuie... - on en connaît d'autres -... Bruno Gollnisch, plutôt apathique depuis un an, s'agite donc... veut retrouver une place - une vraie - au sein du Front National... Est-ce que ce sont les "bons sondages" de Marine Le Pen, qui l'ont tout à coup réveillé et le font espérer de devenir député... C'est bien possible ! En tout cas, "lui le Lyonnais" a réclamé d'être investi dans le Var - un département dans lequel le FN a l'habitude d'afficher de sacrés scores électoraux -... Il a réclamé - par ailleurs - un ancien fief frontiste, celui de la députée Yann Piat... assassinée, souvenez-vous, dans d'étranges circonstances en 94... Bruno Gollnisch, parachuté?? Pas du tout, explique-t-il... Sa mère habite Hyères...

L'écart se réduit entre Nicolas Sarkozy et François Hollande...

Deux points seulement les séparent au 1er tour du scrutin présidentiel... c'est la dernière enquête Ifop, publiée hier... De quoi peut-être inquiéter le candidat socialiste... le pousser à changer de stratégie... Eh bien, pas du tout ! La gauche est confiante... parce qu'elle préfère compter les points qui séparent les deux candidats au second tour...

Olivier Ferrand, directeur de "Terra Nova", le Think Tank proche du PS...

Son Olivier Ferrand.

46% pour Sarkozy... 54% pour Hollande au 2nd tour... Mais encore faut-il franchir le cap du premier tour…

Un mot... de Jean-François Probst, un des derniers Chiraquiens... Observateur et flingueur "hors pair" de la vie politique... A 63 ans, ce retraité paisible à Neuilly-sur-Seine se verrait bien - pour la 1ère fois - devenir député du 18ème arrondissement de Paris... Il se donne un mois pour réfléchir... mais écoutez-le, il parle déjà comme un candidat...

Son Jean-François Probst.

Le chiraquien Jean-François Probst... qui avait voté Bayrou en 2007...

Et en 2012, François Bayrou fait fabriquer ses t-shirts de campagne en Bretagne...

Oui, le candidat MoDem... "ligoté" désormais par son "Produire français"... Pas question que les gadgets qui seront vendus pendant les meetings soient du "Made in China"... Alors pour l'instant, la question des T-Shirts est réglée : la - plutôt chic - société "Armor Lux" vient de décrocher le marché.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.