Par Carine Bécard.

Cette fois, la bataille présidentielle va vraiment pouvoir commencer...

Interview exclusive, photo de campagne, date de meeting - le 1er aura lieu, à Marseille, le 19 février - Nicolas Sarkozy est prêt à devenir officiellement candidat. Il doit l'annoncer mercredi prochain. Le Chef de l'Etat a aussi rappelé à ses côtés - c'est confirmé -, l'un des éléments clés du dispositif de 2007 : une femme, Emmanuelle Mignon... C'est elle, qui avait bâti le projet présidentiel. Alors quel sera son rôle, cette fois? Pas celui de directrice de campagne, mais elle aura son bureau, installé au QG du candidat Sarkozy...

Un "retour en grâce" pour Emmanuelle Mignon, qui doit sans doute irriter Claude Guéant. Il avait réussi à l'écarter de l'Elysée.

Oui. La relation entre les deux est "orageuse" depuis longtemps. Décidément, rude période pour le ministre de l'Intérieur... Il peut aussi s'attendre ce week-end à être "bousculé" en Martinique, ses propos sur l'"inégalité des civilisations" ne sont pas passés.

Et puis mal reçu toujours, dans ce qui n'est pas encore, en tout cas, son "fief électoral" : député de Boulogne-Billancourt?

Pour l'instant - pour les Boulonnais -, ce n'est pas fait...

Lui, en revanche, se sent pousser des ailes...

Lui, c'est Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly, élu, pour la 1ère fois de sa vie, en 2008 - il y a 4 ans - contre le candidat de l'Elysée, en plein cœur de la Sarkozie. Depuis, tout lui réussit. Devenu conseiller général, il a créé son propre parti, il organise ce soir, un grand dîner-débat avec 500 convives... Et il pourrait bien - en juin prochain - décrocher un siège de député. Alors avec tout cela, il en perdrait presque un peu d'humilité.

Son Jean-Christophe Fromantin.

Incontestablement devenir maire de Neuilly, cela donne de l'appétit !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.