L’UMP a-t-elle déjà raté sa rentrée politique ?

Il y aura eu huit communiqués hier soir, en réaction à l’interview télévisée de François Hollande : Valérie Rosso-Debord a ouvert le bal à 21h10, avant Sébastien Huyghe, Geoffroy Didier, Catherine Vautrin, Camille Bedin, Guillaume Peltier, Bruno Beschizza, et le dernier à 21h58, celui de Salima Saa. Huit coups d’épée dans l’eau. Autant dire que l’UMP ne prend plus la lumière. Jean-François Copé tiendra un point de presse tout à l’heure, mais trop tard.

« C’est un vrai problème pour l’image du parti », se désole une ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. « François Hollande a dévissé dès la rentrée, Martine Aubry organise une succession soviétique. Il y avait pour nous un coup à jouer. Mais avec notre duel Copé/Fillon, nous sommes complètement passés à côté du sujet ». Un conseiller du parti ajoute : « les militants en ont marre de voir deux coqs se bouffer la crête après avoir perdu les élections».

L’UMP, empêtrée dans son élection interne, est devenue inaudible tant qu’elle n’aura pas élue son président.

Les quadras de l’UMP ne vont pas se présenter ensemble ?

Xavier Bertrand n’a pas encore réussi à convaincre Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Lemaire de constituer un ticket générationnel. NKM, invitée hier de Tous Politiques sur France Inter , a ironisé sur les huit mille parrainages revendiqués par Xavier Bertrand, se demandant s’il les avait réellement, lui qui n’est toujours pas candidat…

Son Nathalie Kosciusko-Morizet.

Xavier Bertrand fera connaître sa décision dimanche prochain.

Pour finir, Jean-Marc Ayrault va rencontrer une vieille connaissance du PS ce matin…

Le Premier ministre, en déplacement à Marseille sur les questions de sécurité, a notamment rendez-vous à 11h10 avec un certain Jean-Noël Guérini. Le président du Conseil général des Bouches du Rhône, persona non grata au PS depuis sa mise en examen dans une affaire de marchés publics, est resté accroché à la tête du département. La photo vaudra le détour.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.